Loin des blocs de béton gris, de bruits incessants et épuisants de la ville, un groupe d’adolescentes (accompagnées de deux animatrices) est venu voir la verdure et les chèvres. Ces jeunes parisiennes ont décidé de passer une semaine de vacances à l’îlot. Surprises et découvertes furent au rendez-vous…et oui, ce séjour a bouleversé bien des habitudes ! Intriguées, les jeunes filles ont d’abord fait grise mine devant les plats cuisinés avec les aliments de la ferme mais ont tout de suite adopté les chèvres.

Par une après-midi pluvieuse, le petit groupe est arrivé en minibus, et accueilli avec des gaufres toutes chaudes. Puis, rapide petite explication du lieu et de son fonctionnement, bien que la pluie ne permette pas vraiment un vrai tour du terrain. Le soir venu, deux adolescentes vont aider le cuisinier à préparer un repas qui s’annonce succulent. Certain aliments sont ne sont pas communs, un peu étranges : patisson, fonio, azuki,… Mais au final, c’est vraiment trop bien. On mélange les couleurs, on allie les saveurs, on fait des arc-en-ciel dans les assiettes…Et même sans produits laitiers, sans gluten et sans viande, les repas son vraiment… délicieux !

Durant le séjour, le petit groupe a fait un atelier calligraphie avec une spécialiste, une compote-party, une sortie en forêt spécial 5 sens et un atelier cosmétique naturel (confection d’un baume à lèvre parfumé). Sans parler de la préparation d’un crumble, d’une mousse au chocolat (sans œufs…), d’un repas malien (beignets et sauce aux oignons/tomates)… Et de la dégustation, bien sûr. Après quelques jours passés à l’îlot, elles ont fini par admettre que les fast-food ne valaient vraiment pas les repas de l’îlot.

2015-08-27 12.52.54

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *