2

« J’ai toujours senti qu’il manquait quelque chose d’essentiel à ma vie »

Dimanche, une quarantaine de personnes a suivi dans les locaux de l’îlot des Combes, la projection de « L’Autre Connexion, une école dans la nature sauvage » un documentaire réalisé par Cécile Faulhaber.

« Permettre aux citoyens de prendre conscience que l’état du monde est lié à l’action de chacun, qu’en se changeant soi-même, on peut avoir un changement global » est notre but, a rappelé Jean-Philippe Cieslak, à l’initiative de l’îlot des Combes, un centre agroécologique. Et dimanche, c’est sur l’éducation qu’il était cette fois l’occasion de se questionner et d’éveiller les consciences.

Connexion profonde à la nature

Jean Claude Catry a fondé une école en Colombie Britannique, au Canada (Salt Spring, une petite île) il y a 12 ans, en s’inspirant du modèle des cultures ancestrales indigènes. « Les enfants suivent des cours à la maison et pratiquent 3 jours par semaine, toute l’année, quel que soit le temps, la connexion à la nature, aux autres et à soi » explique-t-il en insistant sur le fait que l’objectif n’est pas d’éduquer mais de connecter.

Pour lire la suite : http://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2018/01/08/j-ai-toujours-senti-qu-il-manquait-quelque-chose-d-essentiel-a-ma-vie

Commentaire (2)

  1. Reply
    Emilie says

    Bonjour, je souhaiterais suivre la formation concernant le mentorat et la connexion profonde à la nature. Pourriez-vous me dire les dates des prochaines formations s’il-vous-plaît ? Je vous remercie par avance et vous souhaite une belle journée. Bien cordialement, Émilie

    • Reply
      admin says

      Bonjour,

      Merci de l’intérêt que vous portez à notre association !
      Notre agenda pour l’année à venir est en cours de conception.
      Les dates des prochains stages sur la reconnexion seront rapidement communiquées.

      Belle journée !

Poster un commentaire