Pas encore de commentaires

« Le bonheur se trouve dans les restes »

Les japonais l’affirment, « le bonheur se trouve dans les restes ».

Il est cependant tout à fait normal de se demander en quoi un reste de potage aux légumes pourrait contribuer à notre bonheur. En fait, non seulement ce recyclage alimentaire rend heureux, mais plus encore, il est une nécessité !

1/3 de la nourriture mondiale est jeté et ne profite à personne, pas même au sol avide de nutriments. Recycler ses reste n’est plus alors un geste individuel qui ne profite qu’à nous ; c’est un acte d’une importance cruciale pour lutter contre le gaspillage mondial.

Non content de contribuer au bien-être de l’humanité, le fait de recycler ses aliments permet aussi de faire des économies. Lavoisier avait tout a fait raison, car « rien ne se perd, tout se transforme ». La perte se transforme en gain, et quelques restes peux ragoûtants se transforment en un plat absolument inédit.

Réduire ses dépenses, protéger l’environnement,… C’est alléchant n’est ce pas ? Tout comme ces délicieuses galettes de riz, réalisés avec un reste de rizotto, ou ce cake à la banane, qui en contient beaucoup d’ailleurs, et pas toujours en bon état. Vous l’aurez compris, plus on recycle, plus on a de chance de cuisiner de très bon plat, car les alliages de différentes saveurs peuvent souvent se révéler exquis.

Voici quelques petites astuces pour recycler vos restes, dont la plupart sont pratiquées à l’îlot :

Un reste de boulghour, de riz ou de semoule ? Ces céréales gagnent à être broyées et mélangées avec des œufs, ainsi qu’un bon assaisonnement. La pâte ainsi préparée sert à faire des galettes qui accompagne les salades à merveille.

Un fond de sauce, de dhal, ou de houmous ? Il suffit de les ajouter à une soupe, pour en augmenter la multitude de saveur et la rendre plus nutritive.

Quelques fruits abîmés, des restes de compote ? Il suffit d’en faire un crumble, un jeu d’enfant.Voici une recette de Valérie Cupillard qui saura régaler les plus gourmands.

Vous pouvez aussi utiliser votre jus de pois chiches (liquide dans lequel baignent les légumineuses en conserve) de manière très originale : le liquide une fois battu vous donnera des « blancs en neige » épais et se tenant bien. Idéal pour une mousse au chocolat…

Les épluchures de légumes peuvent aussi connaître un sort moins funeste que celui de la poubelle : une fois bien nettoyées, salées et huilées, elles vous donneront excellentes chips après un passage au four. Veillez à ce qu’elles soient issues de légumes bio… Sinon gare aux pesticides !

Il y a aussi cette préparation simplissime, mais qui saura satisfaire les gourmands :

Un reste de légumes + un yaourt de brebis + huile olive (mixez le tout) = délicieux caviar de légumes !

Sans oublier pudding et pain perdus, des indémodables de nos cuisines.

C’est parti, à vos fourneaux ! Les épluchures et le pain dur seront vos meilleurs atouts !

 

 

 

Poster un commentaire