Pas encore de commentaires

Les yeux de la chouette ou la marche du renard

Les yeux de la chouette ou la marche du renard sont d’excellents exercices pour permettre aux petits et aux grands d’incarner des éléments de la nature, et de là, leur permettre une reconnexion à l’environnement qui les entoure en renforçant l’attention et le sens de l’observation, l’écoute, la patience, le sens de l’analyse. Ces jeux renforcent aussi nos différents sens.

  • Les yeux de la chouette :

Pour faire cette vision semi-périphérique, placer vos index tendus en face de vos yeux. Puis, écartez lentement vos bras sur les côtés. Vos yeux restent fixes. Faites cela jusqu’à ce que vos yeux ne distinguent plus vos doigts. Notre vision nous permet d’observer autour de nous sans bouger les yeux. Incroyable, vous ne trouvez pas ?
Vous pouvez tester cette vision à travers un jeu simple : Mettez-vous en binôme, et chacun sera alternativement le chasseur et la proie. Au départ, tous deux peuvent observer comme bon leur semble. Lors de la seconde partie, les deux doivent mettre une main sur le côté de leur visage, face vers la droite si c’est la main de droite, de sorte à empêcher l’œil de voir le côté droit (sans le couvrir). Lors de la troisième partie, les deux joueurs mettent les deux mains sur les côtés de leur visage pour être totalement privés de leur vision périphérique. Le jeu se révèle alors bien plus difficile (Gare aux chutes !). Il montre l’importance de cette vision que nous n’employons ou ne travaillons pas souvent.

  • La marche du renard :

Très simple, cet exercice invite simplement à tester une marche différente qui consiste à se déplacer avec lenteur et de manière précautionneuse, presque furtive, de sorte à être aussi discret que possible. Le pied doit être déroulé de sa pointe à son talon. Le but est de nous permettre d’être discret lorsque nous nous déplaçons dans la nature, afin de pouvoir observer les animaux qui seraient, sinon, effrayés pas des pas bruyants.
Pour s’exercer, il existe un jeu plutôt amusant : (à faire si vous êtes nombreux) Faites deux rangées de joueurs qui se font face, les yeux fermés. Une personne va donc, avec une marche de « renard », traverser cette allée humaine. Si l’un des joueurs entend un bruit, il tend le bras devant lui. Si le marcheur est touché, il perd !

Merci à Norbert Fond notre formateur en permaculture pour nous avoir initié à ces exercices :)

Poster un commentaire