Le miel, il était temps d’en parler !

Après un dur labeur, les abeilles nous offrent enfin ce liquide ambré et délicieux, fruit d’un effort considérable de leur part. Pas moins de 6 000 abeilles sont nécessaires pour produire un kilo de miel. Ces infatigables ouvrières doivent aussi butiner près de six millions de fleurs, en parcourant l’équivalent de 150 000 kilomètres, soit quatre fois le tour de la Terre. En somme, un travail de titan, réalisé par ces insectes de quelques centimètres.

 

via GIPHY

La récolte se fait en juillet, après une forte miellée (En apiculture, la miellée correspond à un pic d’activité des essaims d’abeilles au cours duquel la production de miel est la plus intense). Nous récupérons le surplus de miel produit par les abeilles et stocké dans des hausses, en veillant à en laisser suffisamment pour leur approvisionnement durant la saison froide. Les cadres pleins de miel operculé sont retirés et mis à l’abris. Une en cuisine, ils sont placés dans l’extracteur, une machine que l’on fait tourner comme une essoreuse à salade ; grâce à la force centrifuge, le miel coulera vers le bas. il suffit alors d’ouvrir un petit robinet pour le récupérer.

Une fois filtré et mis à maturer, le miel est stocké dans des pots… Puis après, bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.