Les bénévoles voulaient avoir le loisir de déguster les légumes de l’îlot.

On cherchait une solution.

Alors, quelqu’un a proposé :

« Et si on faisait un jardin partagé? »

Idée qui, loin d’être irréalisable est en fait excellente. Alors, tous les samedis matins, rendez-vous sur le terrain avec des pelles et des pioches, quelques plants de légumes et d’aromates, et bien sûr, le sourire aux lèvres. C’est un vrai moment de partage. Valérie, maman de cinq enfants, Abdel-aziz, étudiant de Mayotte, Lisen, apprentie-maraîchère et bien d’autres, viennent apporter leur bonne humeur et leur participation au jardin. Les bénévoles bêchent, creusent, tamissent, plantent…

D’ailleurs, ce fameux jardin avance plutôt bien ! Des petits murets de bois délimitent proprement les talus ou l’on a planté. Et ce matin, surprise ! Une petite source enterrée est découverte ! Quel bonheur lorsque l’on sait que sans cela, il faudrait faire de longs aller-retours pour se procurer l’eau d’arrosage. Un vrai cadeau…

En fait, mutualiser, c’est tellement plus simple,mais aussi tellement mieux !

(Des photos, prochainement ! )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.